Département français de la région Occitanie, l’Hérault tire son nom d’un fleuve qui le traverse. Un site spectaculaire se trouve au cœur même de ce département et a été sculpté par le fleuve au niveau du pont du Diable. Vous avez compris à quoi nous faisons allusion ? Les gorges de l’Hérault bien sûr ! Découvrons plutôt

Présentation des gorges de l’Hérault

Les gorges de l’Hérault sont un canyon creusé par le fleuve Hérault dans le Causse de la Selle, dans le département français de l’Hérault.  À l’extrême sud du massif central, non loin de Saint-Guilhem-le-Désert, le massif calcaire de la Séranne est entaillé par le fleuve Hérault, créant ainsi de tourbillonnantes et capricieuses «Gorges». Ces dernières peuvent atteindre 200 à 300 mètres de profondeur et offrent de spectaculaires paysages rocheux escarpés et encaissés. Les gorges de l’Hérault constituent un espace pittoresque propice aux escapades en canoë (sauf dans la partie entre Saint-Guilhem et le pont du Diable, particulièrement dangereuse). Ce milieu fluvial associé aux falaises et escarpement rocheux accueille une flore et une faune spécifiquement méditerranéenne et peu commune.

Histoire des gorges de l’Hérault

Faisons un petit rappel quant à la naissance de ces fameuses gorges.

Les gorges de l’Hérault sont creusées dans du calcaire d’origine marine qui présente une porosité interne importante, très favorable à la formation de cavités souterraines comme la somptueuse Grotte de Clamouse. Le creusement de l’Hérault dans la gorge que nous lui connaissons est un événement géologiquement récent (vers 6/7 millions d’années) alors que les plateaux environnants commencent à prendre forme du fait de l’élévation des reliefs autour de la faille des Cévennes, le niveau de la mer méditerranée s’abaisse pendant 600000 ans. L’action combinée de ces deux événements a accentué la pente d’ensemble de l’Hérault et progressivement entraîné son encaissement dans sa gorge.

A découvrir lors de sa visite des gorges de l’Hérault

Lors d’une visite des gorges de l’Hérault, il est important de ne pas manquer ces lieux qui font l’essentiel de ce qu’il y a à découvrir

Dans un paysage exceptionnel de collines méditerranéennes, le site de Saint-Guilhem-le-Désert reste un chef d’œuvre architectural à ne pas manquer.

Entre Saint Bauzille de Putois et Saint-Guilhem, le fleuve offre une multitude d’endroits propices à la baignade.

La vallée de l’Hérault constitue un espace de fraîcheur au milieu des garrigues.

Les environs des gorges offrent de nombreuses activités de loisirs : le canoë, les randonnées pédestres, l’escalade…

Déambulez dans un des plus beaux villages médiévaux de France sur le chemin de Saint Jacques de Compostelleet découvrez le Val de Gellone, un véritable écrin de pierre aux falaises vertigineuses où s’accrochent le thym, le chêne et le pin ; un paysage fait de pierre et de ciel.

En son cœur, est blottie la légendaire cité de Saint-Guilhem-le-Désert. Elle étire ses vieilles ruelles, sous le soleil languedocien, depuis douze siècles. Si, ses maisons imbriquées les unes aux autres, coiffées de tuiles patinées par le soleil et le poids des ans, ne sont pas toutes singulières, elles portent toutes la trace de leur passé : arcatures, linteaux, fenêtres géminées…

Développé autour de l’Abbaye de Gellone, le village qui a conservé une forte empreinte médiévale, constitue un ensemble d’une rare harmonie.

Ce Grand Site, est l’un des Plus Beaux Villages de France et son abbaye est aujourd’hui inscrite au Patrimoine mondial par l’UNESCO au titre du chemin de Saint-Jacques de Compostelle en France

A 30 minutes de Montpellier, les gorges de l’Hérault restent un lieu préservé et particulièrement sauvage. Pour les amoureux de paysage, le site fait certainement objet de visite. Cet article n’est qu’une bref illustration de ce qu’il y a à découvrir. Pensez donc à le visiter et pourquoi pas en famille.