Dominant une belle région garrigue entre Montpellier et les Cévennes, le Pic saint loup est la montagne de L’hérault. Découvrons la ensemble

A la découverte du pic saint loup

Située à environ 20 kilomètres au nord de Montpellier, à la limite des communes Valflaunès et Cazevieille, le Pic saint loup constitue avec la montagne de l’hortus (qui lui fait face)  un site naturel protégé. Ses paysages de garrigue abritent un certain nombre de rapaces. Il est l’un des plus beaux sites de la région et a inspiré de nombreux peintres.

La montagne préférée des montpelliérains tire son nom d’une légende d’amour médiévale. Trois frères, Loup, Guiral et Clair, tous amoureux de la belle Bertrade, partirent en croisade sans savoir lequel d’entre eux elle choisirait comme époux. Au retour de Terre sainte, la bien-aimée était morte. Désespérés, ils décidèrent de vivre en ermites au sommet de trois pitons voisins. Installé sur le pic auquel il donnera son nom, Thierri Loup mourut le dernier.

Lieux à parcourir

La montagne Pic Saint Loup du nord de Montpellier dans le département de l’Hérault est un belvédère naturel. Pour une visite de ce lieu, choisir l’automne ou le printemps serait bénéficier du temps idéal pour découvrir village et paysage qui entourent ce dernier. Le circuit ci-dessous au cœur des garrigues de L’hérault commence :

  • Murles, village de charme surplombé par les ruines d’un château fort, est un bel exemple de l’habitat typique de la région. Ce village fleuri (2 fleurs) possède une église romane édifiée à l’écart, auprès d’une source.
  • Prenez ensuite la D127 vers Viols en Lavalet Viols le Fort. Dans ce second village, en vous promenant dans les ruelles médiévales, vous pourrez admirer le travail d’artisans d’art (ferronnerie, travail du cuir, céramique).
    A Viols-en-Laval, le domaine de Roussières montre la vie et le travail des bergers, tandis que le village préhistorique de Camboustémoigne du mode de vie des hommes il y a 4500 ans !
  • – La D 32 vous conduira à Saint Martin de Londres, un village médiéval avec ruelles et remparts. Outre ses platanes centenaires et sa porte fortifiée, le village possède un joyau de l’art roman languedocien : une église construite au XIe siècle par les moines de l’abbaye de Saint-Guilhem-du-Désert
  • Prenez la RD 986 direction Ganges, puis à droite la D1 vers Notre Dame de Londres, un village classé pour son église romane à deux nefs et son château.
  • – Poursuivez par la D1 vers Saint Mathieu de Tréviers. Du Col de Fambetou, vous aurez un magnifique panorama sur les crêtes de l’Hortus et les ruines du château féodal de Vivioures. Vous pourrez aussi admirer les hautes falaises du Pic Saint-Loup et les vestiges du château de Montferrand. Vers l’ouest, la vue est dégagée jusqu’aux Cévennes.
    La route entre le Pic Saint Loup et l’Hortus rejoint Saint Mathieu de Tréviers. Prenez la D1 et à droite la D109 vers Assas.
    Vous pouvez aussi faire halte à Sainte Croix de Quintillargues pour visiter son église romane fortifiée.
  • – Assas, qui offre des vestiges de château féodal et une église romane, est célèbre pour son château ou « folie », qui accueille des expositions et concerts. Des visites sont possibles sur rendez-vous.
  • Rejoignez Saint Vincent de Barbeyrargues par la D109. Traversez Prades le Lez. Sur la D 145 prenez un pont sur le Lez et à droite la D 112 vers les Matelles. Avant le village, la source du Lez se trouve au point de départ de l’aqueduc Saint Clément. Cet aqueduc déploie ses arches jusqu’au château d’eau des Jardins du Peyrou, au centre de Montpellier.
  • – Les Matelles est un très beau village médiéval du XIIIe siècle, avec des ruelles aux passages voûtés et des maisons moyenâgeuses. Vous pourrez y visiter le Musée du Pic Saint-Loup pour découvrir le quotidien des premiers habitants des garrigues.

Tout le monde descend ! Nous voilà au bout de notre randonnée dans le Pic saint loup dans le département de l’hérault. Vous avez aimez, n’hésitez pas à planifier une petite visite en chair dans ces lieux.