En partie créé grâce à un barrage sur la rivière Salagou, ce lac de l’Hérault est devenu au fil des années une véritable activité dans le département.

Avec une profondeur de plus de 50 mètres et plus de 700 hectares d’eau, il est apprécié par les passionnés d’activités aquatiques, mais pas uniquement. Découvrez comment en profiter au mieux.

Campez aux abords du Lac

L’Hérault est un département très touristique. Si la majorité des touristes aime aller plus proche de la mer, vous pouvez en remontant vers le lac avoir des tarifs très attractifs dans les campings locaux.

Le public est davantage familial et sportif que tourné vers la fête. C’est donc parfait si votre objectif est de profiter au mieux du lac par la suite.

Le soir, vous pourrez manger tranquillement sur votre table de camping, aller à la soirée du camping avant de passer une bonne nuit pour repartir le lendemain vous adonner à divers amusements sur le lac du Salagou.

Les activités aquatiques du lac du Salagou

En été, une grande plage surveillée permet aux grands comme aux petits de se baigner et de nager un peu dans le lac. Généralement, les températures du sud permettent de se baigner entre mai et septembre, mais les plus téméraires d’entre vous peuvent prolonger cette durée d’un mois et commencer un peu plus tôt.

Entre juillet et août, l’affluence est élevée. N’hésitez pas y aller en fin de matinée ou en fin d’après-midi pour vous assurer d’obtenir un emplacement suffisant au sol pour profiter pleinement du moment de détente.

Si vous préférez être actif, rendez-vous à l’école de planche à voile. Que ce soit les débutants ou les plus expérimentés, vous avez suffisamment d’espace dans l’eau pour profiter comme il se doit de votre planche. Le petit vent qui aime se montrer dans cette partie de l’Hérault est une aubaine pour avancer grâce à la voile.

Les activités autour du lac

Les contours du lac offrent de magnifiques chemins pour la randonnée pédestre ou les balades à vélo, deux activités incontournables dans l’Hérault.

D’ailleurs, si vous êtes un grand amateur de vélo, vous pouvez facilement organiser des parcours d’une centaine de kilomètres comprenant un ou plusieurs passages proches du lac.

Des petites villes comme Liausson ou Octon ont des routes départementales idéales pour la pratique du vélo de course.

Pour les randonnées, concentrez-vous sur les chemins balisés comme la randonnée des Vailhes (le départ se trouve dans la commune de Celles) qui est un parcours de 10 kilomètres avec un faible dénivelé, et donc accessible pour toutes les personnes ayant un niveau intermédiaire.

Ces mêmes chemins deviennent des lieux parfaits pour les amateurs de cross. Profitant d’un air pur, les coureurs aiment davantage courir sur ces chemins de rando plutôt que dans les endroits les plus fréquentés du lac. Certes, vous y trouverez de meilleures pistes avec un goudron bien lisse, mais slalomer entre les parents et les enfants, s’arrêter à chaque voiture et ne pas pouvoir se vider la tête à cause du bruit devient vite stressant alors que l’objectif de la course est l’inverse.

Nos conseils